CATHERINE MAJOR lancera un 5e album avec Audiogram

Audiogram est fière d’annoncer la signature de Catherine Major, musicienne chevronnée aux multiples talents. L’artiste collabore autant sur disque que sur scène à plusieurs projets d’envergure, notamment Corps Amour Anarchie, une rencontre inédite entre l’œuvre de Léo Ferré et la danse contemporaine. Elle signait récemment la direction artistique et la mise en scène du spectacle Sur la lune, souvenirs de Claude Léveillée, créé à l’occasion de l’inauguration de la Maison de la culture Claude Léveillée à Montréal. Elle compose aussi pour d’autres interprètes, notamment pour Diane Dufresne.

Elle sera en spectacle avec l’Orchestre Symphonique de Québec les 23 et 24 mai 2019 au Grand-Théâtre de Québec. Une expérience qu’elle récidive pour une seconde fois avec Fabien Gabel, chef d’orchestre et directeur musical de l’OSQ.

« Un orchestre symphonique, c’est un paquebot géant dans lequel on embarque, pour une traversée fantastique. C’est un langage des plus fins, des plus minutieux, et des plus grandioses à la fois. »


À PROPOS DE CATHERINE MAJOR
Catherine Major, bachelière en piano classique, remportait en 2002 le Prix auteure-compositrice-interprète au Festival de chanson de Petite-Vallée. En 2008, elle est récipiendaire du Prix André Dédé Fortin de la SPACQ pour la relève émergente du Prix Félix Leclerc. Avec plus de 15 ans de carrière, elle compte désormais parmi les talents forts de la chanson au Québec et suscite un intérêt marqué à l’étranger.

L’artiste compte quatre albums et autant de tournées à son actif: Par-dessus bord (2004, Coup de cœur de l’Académie Charles-Cros en France), Rose sang (2008), Le Désert des solitudes (2011) et La maison du monde (2015). La suite de son parcours est tout aussi couronné de succès, notamment avec un Jutra pour la Meilleure musique de film pour Le Ring (Anaïs Barbeau-Lavalette), ainsi que le Prix Félix-Leclerc de la chanson, pour ne nommer que ceux-là.